Wigwam

L'Enfant de la prairie


Non, mes amis,
je ne resterai pas
Ma forêt, ma
prairie guident mes pas.
Ici tout est
en ordre désormais,
C'est maintenant,
maintenant ou jamais,
Qu'un chemin s'ouvre
devant ma vie,
Vers ma forêt,
vers ma prairie.

L'Enfant de la prairie
C'est dans la moindre
vibration de l'air,
Le faible chant
de l'oiseau du désert,
C'est dans la course
joyeuse de l'eau
Parmi les roches
claires des ruisseaux,
Qu'un chemin s'ouvre
devant ma vie,
Vers ma forêt,
vers ma prairie.




Malgré les pluies, malgré les vents glacés,
Les vents brûlants, les pistes défoncées,
Je finirai bien par le retrouver,
Le pays calme où, un jour, je suis né.
Le chemin s'ouvre devant ma vie,
Vers ma forêt, vers ma prairie.

Non, mes amis, je ne resterai pas...